Alexandre Mazzia, l’explorateur de saveurs dans Top Chef 2022

Alexandre Mazzia

Seul Chef à avoir été récompensé de trois étoiles au Guide Michelin en 2021, Alexandre Mazzia séduit par son audace et son style unique en cuisine. À la tête de son restaurant AM par Alexandre Mazzia niché en plein cœur de la cité phocéenne, le Chef marseillais emmène ses convives en voyage à chaque dégustation. Puisant dans les saveurs de son enfance congolaise, il excelle par sa créativité sans cesse renouvelée selon l’inspiration du moment et les arrivages. Car la cuisine d’Alexandre Mazzia est avant tout locavore et sublime les produits du terroir méditerranéen. Un terroir aux saveurs multiples devenu un véritable terrain de jeu pour ce Marseillais d’adoption. Portrait d'Alexandre Mazzia, le Chef trois étoiles de retour dans Top Chef 2022 !

Alexandre Mazzia challenge les candidats de Top Chef 2022

Après son épreuve de haut vol dans Top Chef en 2020, Alexandre Mazzia revient sur le plateau du concours culinaire d’M6 cette année. Lors de l’épisode 4 diffusé le mercredi 9 mars 2022, le cuisinier élu Chef de l’année en 2021 propose un défi de taille aux candidats : associer des saveurs improbables dans un dessert. Une expérience à laquelle Alexandre Mazzia se prête volontiers dans son restaurant !

  • Pour cette épreuve créative, le Chef Mazzia impose 4 mariages aux brigades de Top Chef. À savoir : melon et câpre, myrtille et moutarde, chocolat et bacon et, pour finir, banane et avocat. Au tour des candidats de faire preuve d’inventivité pour sublimer ces associations étonnantes en les travaillant en version sucrée !

Biographie d’Alexandre Mazzia : De sportif professionnel à restaurateur d’excellence

Né le 30 avril 1976 à Pointe-Noire en République du Congo, Alexandre Mazzia est devenu le 30e Chef triplement étoilé français au Guide Michelin. Son enfance passée en Afrique ne cesse de nourrir ses créations culinaires.
 
De retour en France, adolescent, c’est d’abord pour le basket-ball qu’il se passionne à tel point qu’il exerce ce sport à un haut niveau. Le bac en poche et après un passage en école de médecine militaire, Alexandre Mazzia se tourne vers la cuisine, sa seconde passion, et s’inscrit à une formation hôtelière CAP-BEP à Saint-Cloud.
 
Il met définitivement un terme à sa carrière sportive à l’âge de 27 ans pour se consacrer entièrement à la cuisine et à la haute gastronomie. Il se forme auprès de grands Chefs comme Alain Passard, Pierre Hermé, Michel Bras ou encore Pierre Gagnaire. Ses années d’apprentissage à leurs côtés vont confirmer sa vocation de cuisinier.
 
Après plusieurs années passées à voyager autour du globe, désireux de poser enfin ses valises, Alexandre Mazzia atterrit à Marseille en 2009. Fan d’architecture et d’art contemporain, il devient le Chef du Ventre de l’Architecte, le restaurant de la Cité Radieuse de Le Corbusier. Puis, il ouvre en juin 2014 son restaurant baptisé AM par Alexandre Mazzia à quelques pas du Prado, dans le 8e arrondissement marseillais. Le succès est immédiat : très vite, l’adresse reçoit de nombreuses distinctions. Six mois à peine après l’ouverture, Alexandre Mazzia est nommé « Grand de Demain » par le Gault&Millau avant d’être auréolé d’une première étoile par le Guide Michelin en janvier 2015. Depuis, les récompenses ne s’arrêtent plus : en 2016, le Gault&Millau le gratifie d’un Gault&Millau d’Or avant de le nommer « cuisinier de l’année » en novembre 2018. Il obtient sa seconde étoile au Guide Michelin en 2019 et décroche la troisième en 2021, devenant le 30e Chef en France à rejoindre le prestigieux cercle des triples étoilés. Une ascension fulgurante qu’il doit à sa créativité culinaire sans limite et à une discipline de travail rigoureuse.
 
À l’écran, Alexandre Mazzia est apparu à plusieurs reprises dans l’émission Top Chef en tant que juré d’une épreuve dans laquelle il mettait au défi les candidats. Pour l’édition 2021, le Chef marseillais les testait autour d’une de ses techniques favorites : la juxtaposition de cuissons.
 

 

 

Une cuisine méditerranéenne audacieuse

Au sein de son restaurant AM par Alexandre Mazzia, le Chef conçoit ses menus comme des voyages à la découverte d’accords inattendus mêlant les influences africaines de son enfance aux saveurs provençales. Sa cuisine a pour fil conducteur la torréfaction, le piment et les épices – il en a plus de 200 – qui donnent à ses plats leur personnalité si déroutante et unique.
 
Alexandre Mazzia maîtrise l’art des associations comme personne et crée avec audace des plats devenus de véritables signatures à l’instar du condiment framboise-harissa, ou de son dessert glacé chocolat-navet-bacon. De son enfance au Congo surgit bien souvent son inspiration comme pour l’anguille fumée au chocolat, une autre de ses créations phares née du souvenir de l’odeur de poisson grillé au retour de pêche avec son grand-père pendant que lui, enfant, dévorait sa barre chocolatée.
 
Certaines de ses créations évoquent la passion du Chef pour l’art contemporain : son merlu au charbon, aubergines brûlées, crème au panais fumé et lait d’arêtes n’est autre qu’un hommage à l’œuvre de Pierre Soulages, artiste peintre et graveur français renommé.
 
Amoureux de Marseille et de la Méditerranée, Alexandre Mazzia prend un plaisir fou à puiser dans le terroir local pour composer ses assiettes audacieuses. Le Chef se fournit exclusivement auprès des pêcheurs, des maraîchers et des producteurs locaux pour élaborer une cuisine qui évolue au gré des saisons avec des produits provenant à 80% des alentours de Marseille et des fruits et légumes issus de la permaculture.

Les restaurants d’Alexandre Mazzia : un ancrage au cœur de la Provence

Après cinq ans passés derrière les fourneaux du Ventre de l’Architecte, à la Cité Radieuse, Alexandre Mazzia, sous le charme de Marseille, décide d’y installer sa propre adresse. Son restaurant éponyme voit ainsi le jour en juin 2014 dans une petite rue excentrée du centre-ville, non loin du Prado et du célèbre Stade Vélodrome. Le lieu n’a rien d’ostentatoire : une devanture sobre, un décor minimaliste, une cuisine ouverte sur la salle minuscule, une capacité de 24 couverts… Le voyage se passe dans l’assiette !
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En 2017, il s’associe avec son frère, Jean-Laurent Mazzia, avec lequel il monte Pointe-Noire, un restaurant bistronomique situé en plein cœur d’Aix-en-Provence, place des Tanneurs. Depuis juillet 2020, l’établissement a été transformé toujours à la même adresse pour devenir Niro. Alexandre Mazzia a placé aux commandes son Chef exécutif Philippe Sublet.
 
Le chef s’est lancé dans l’aventure du food-truck en octobre 2021. Installé à l’angle de la rue Paradis et de l’avenue du Prado, à proximité de sa table gastronomique, son camion Michel, en hommage à son grand-père, prolonge l’expérience proposée au sein de son restaurant. L’occasion de déguster des produits d’exception issus du terroir marseillais à des prix abordables. Les repas sont préparés le matin dans les cuisines du restaurant et permettent de toucher une clientèle de proximité désireuse de goûter à la cuisine audacieuse du Chef triplement étoilé.

Alexandre Mazzia est le seul nouveau 3 étoiles au Guide Michelin 2021

Sept ans seulement après son ouverture, la table gastronomique d’Alexandre Mazzia a été distinguée d’une troisième étoile dans l’édition 2021 du fameux Guide Rouge. Une consécration… et un exploit au vu du peu de distinctions décernées: le chef marseillais est ainsi le seul à obtenir cette année le Graal avec ce troisième macaron.
 
Crédit portrait : Franck CHANEVAS

Laetitia de Rosa , le 20/09/2021

Haut de page